Présentation

Sorti de l’école d’art de la Villa Arson à Nice, Jean Daviot, utilise la vidéo, la photographie et la peinture. En 1984, il crée un personnage de fiction : l’artiste Walter Pinkrops. À partir de 1994, il réalise des “Ombrographies” en prenant des empreintes de visages et de mains en photocopie, traces qu’il transfère sur la toile. Dans les années 90 et 2000, dans le même esprit de recherche de captations de présences, il cerne les contours des visiteurs de son atelier et les reprend dans des peintures aux contrastes simultanés (série des Visiteurs). Depuis 1995, il réalise des peintures numériques “Ecritures de lumières”, où il se sert d’une caméra vidéo comme d’un pinceau.