Présentation

Jean Claude Ameisen est médecin et chercheur, professeur d’immunologie à l’Université Paris Diderot. Ses recherches depuis plus de vingt ans concernent l’origine des phénomènes d’autodestruction cellulaire au cours de l’évolution du vivant et le rôle de la “mort cellulaire programmée” dans le développement des maladies. Il a été nommé en novembre 2012 président du Comité consultatif national d’éthique de France. Impliqué dans le développement des relations entre science, culture et société, il est directeur du Centre d’études du vivant (Institut des Humanités de Paris – Université Paris Diderot), et membre du Conseil scientifique du Collège international de Philosophie. Il est l’auteur notamment de “La sculpture du vivant. Le suicide cellulaire ou la mort créatrice” (Points Seuil), prix Jean Rostand, et prix Biguet de philosophie de l’Académie française ; “Dans la lumière et les ombres. Darwin et le bouleversement du monde” (Points Seuil) ; “Les Couleurs de l’oubli” (avec François Arnold, L’Atelier) ; “Quand l’art rencontre la science” (avec Yvan Brohard, La Martinière) et “Sur les épaules de Darwin. Les battements du temps” (France Inter/LLL).